acti, agence web lyon

Le Blog

Les médias sociaux en 2018 selon @Kriisiis

Par Christophe, le lundi 8 Jan 2018 dans Réseaux Sociaux

Nous voici désormais en 2018, et qui dit « début d’année » dit « occasion idéale pour prendre de bonnes résolutions » (sauf si bien sûr vous les tenez aussi mal que moi). L’une d’entre-elles pourrait être par exemple de consacrer l’énergie nécessaire aux nouvelles tendances social media, aux enjeux toujours plus importants dans nos métiers, et dont je vous propose un tour d’horizon aujourd’hui.

Je ferai bien sûr l’impasse sur les acquis (n’est-ce pas ?), sur les tendances qui ont teinté l’année 2017 des community managers. Je ne vous parlerai donc pas de la nécessité de penser « mobile-first » dans la production de contenus (des textes visibles même en petite taille, des vidéos sous-titrées, etc.), lorsque l’on sait que plus de 84% des utilisateurs de Facebook le sont via un mobile. Je ne vous parlerai pas non plus de l’avènement des GIF et des animations, formats toujours plus importants pour sortir du lot dans un univers toujours plus concurrentiel. Je ne vous parlerai enfin pas de l’hyper-ciblage publicitaire et des formidables opportunités qu’offrent désormais les Pixels Facebook, les audiences personnalisées, etc. Si le sujet vous intéresse, échangeons directement. Prêts à découvrir nos fers de lance 2018 ?

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Pourquoi confier le Social Media à son service Com’ est une erreur

Par Christophe, le mardi 25 Avr 2017 dans Réseaux Sociaux

intro-article-christophe

J’ai toujours été fasciné par la capacité –ou parfois l’incapacité– des structures à conjuguer l’évolution rapide de leur environnement et leur propension à muter dans l’optique de s’adapter à ces changements. Certaines réussissent, au point d’adapter leur business model tout entier aux tenants et aux aboutissants de leur contexte, et d’autres échouent, mettant parfois leur pérennité en danger, ou pire. L’un des cas les plus connus du 21ème siècle est la capacité à intégrer le social media dans leur activité, avec encore beaucoup de travail pour bon nombre d’acteurs, malgré le fait que les réseaux sociaux dits « modernes » tels que Facebook vont bientôt fêter leur… quinzième anniversaire.

D’une manière générale, l’appréhension de cet environnement est plutôt bonne : les entreprises perçoivent la nécessité d’y consacrer un degré plus ou moins élevé d’énergie selon l’exigence de leurs parties prenantes, élargissent leur regard à l’ensemble des plateformes intégrant une dynamique sociale (sites d’avis, etc.), mesurent la nécessité d’avoir une approche mobile first dans leurs prises de parole, conçoivent que cet environnement génère son lot à la fois d’opportunités et de menaces, et vont jusqu’à envisager de faire contribuer leurs collaborateurs à l’effort de guerre. Il est tout à fait raisonnable de dire que tout va dans le bon sens, et que peu à peu, de nombreuses entités remportent le challenge.

Pourtant, et c’est ce qui motive la rédaction de cet article, le Social Media est victime d’un drôle de paradoxe : alors que la compréhension du phénomène évolue d’année en année, l’évolution de l’organisation des structures en elle-même pour l’appréhender de manière efficace reste tristement au point mort. Au delà du fait qu’accumuler du retard dans cet environnement est encore considéré comme tolérable (ce qui, en soit, est intolérable), ce qui me dérange le plus est que les problématiques liées à ce domaine sont confiées dans la majorité des cas aux équipes chargées de la Communication, telle une patate chaude dont on aime n’entendre parler qu’une fois par trimestre lorsque la communauté grossit.

Et c’est justement là où le bât blesse. Car s’il y a bien un phénomène nouveau –si j’ose dire– qui bouscule aujourd’hui l’ensemble de la chaîne de valeur des structures, c’est bien le Social Media. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette terminologie, imaginez que la chaîne de valeur est une matrice imaginée en 1982 par l’Américain Michael Porter et qui modélise les principales activités d’une entité, qu’elles soient dites « de base » (ce qui crée de la valeur, de l’approvisionnement à la commercialisation) ou « de soutien » (ce qui est nécessaire pour performer, des infrastructures aux ressources humaines). Il s’agit, à ce jour, de la manière la plus simple et efficace de présenter l’organisation d’une entreprise, bien que les années aient eu raison de la pertinence ou mis en exergue l’absence cruelle de détail dans certains maillons.

chaine-de-valeur-porter

Revenons à nos moutons. Le social media peut jouer un rôle décisif dans de nombreux maillons de la chaîne de valeur, au delà de la Communication qui n’est d’ailleurs qu’un élément constitutif du maillon « Marketing et Ventes », un « P » qui se noie peu à peu dans une liste toujours plus longue de « P Marketing » (les fameux « 4P » ayant peu à peu laissé place aux « 7P », et désormais aux « 10P » grâce à l’emblématique Seth Godin). Voici quelques exemples d’activités au sein desquelles les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle-clé :

  • Achats : il n’y a qu’à parcourir les nombreux groupes LinkedIn rassemblant des communautés d’acheteurs dans des domaines très variés, et regroupant parfois plusieurs milliers de membres, pour comprendre que cela fait déjà plusieurs années que les Achats sont désormais concertés, voire peut-être même collaboratifs, dans l’optique de la meilleure Décision et du meilleur Prix. Pourquoi acheter seul lorsque l’on peut confronter ses choix à ceux de confrères et consœurs via les réseaux sociaux professionnels ?
  • Approvisionnements : cette activité peut s’avérer complexe, et la meilleure manière d’affronter la complexité est de communiquer un maximum. Pour ce faire, de nombreuses solutions de « réseaux sociaux internes » dédiés aux entreprises existent, telles que Workplace de Facebook par exemple, ce qui peut grandement faciliter la manière dont les approvisionnements sont effectués grâce à des notifications en temps-réel, et bien entendu à portée de main grâce aux smartphones
  • Ventes : tout chargé de clientèle vous le dira, plus la connaissance de son interlocuteur et la qualité des échanges est importante, plus la transformation est au rendez-vous. Ce à quoi répondent parfaitement les réseaux sociaux : s’ils permettent de parcourir le CV de ses futurs rendez-vous (et pourquoi pas d’identifier des points communs, comme une école par laquelle tous deux sont passés par exemple), ils offrent aussi la possibilité de proposer une grande disponibilité et adaptabilité grâce aux échanges en messages privés, parfaitement adaptés aux usages des consommateurs
  • Marketing (hors communication) : les réseaux sociaux fascinent par leur capacité à retranscrire le pouls du monde, et il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même au sujet de votre activité. Il y a potentiellement des milliers de discussions publiques à votre sujet, et la collecte et l’analyse de ces données offrent de grosses opportunités à une échelle macro (rayonnement concurrentiel, identification des critères d’achat, etc.) mais également à une échelle micro (affinage du détail de ses persona-cibles, collecte et restitution de problèmes sous-jacents, etc.)
  • Services : il n’y a nul doute que la relation clientèle et le service après-vente se digitalisent avec les années, aux prémices d’une nouvelle ère durant laquelle il se robotise également (via l’essor des chatbots notamment, dont nous aurons l’occasion de reparler à d’autres occasions). En attendant, les consommateurs ont l’habitude d’utiliser les réseaux sociaux, rechignent de plus en plus à patienter au bout d’un combiné, et attendent des marques qu’elles soient disponibles sur ces nouveaux espaces. Que faut-il de plus pour amorcer une ouverture de sa relation client aux réseaux sociaux et une formation de ses équipes ?
  • Ressources Humaines : aucune surprise pour cette activité, puisque cela fait désormais de nombreuses années que les recruteurs poussent leurs annonces de recrutement sur les réseaux sociaux professionnels et / ou qu’ils passent en revue le CV de certains candidats. Mais le potentiel ne s’arrête pas là : les réseaux sociaux facilitent nettement la chasse de profils spécifiques et permettent d’une manière générale de cultiver son attractivité à travers une stratégie de marque employeur
  • Recherche & Développement : il est de plus en plus rare de se retrouver confronté à un domaine dans lequel une curation « experte » de contenu n’est pas disponible sur les réseaux sociaux. S’ils permettent bien entendu de faire de la veille d’image, de la veille concurrentielle, de la veille règlementaire, de la veille financière ou pourquoi pas de la veille commerciale, ils offrent aussi la possibilité de procéder à une veille métier assidue et ainsi de faciliter le Développement de part le niveau de connaissance et d’alerte des collaborateurs concernés
  • Infrastructure : cette activité est un peu particulière puisque les réseaux sociaux n’œuvrent pas forcément en sa faveur, ce sont plutôt les infrastructures qui peuvent œuvrer en faveur des réseaux sociaux. De nombreuses entreprises peinent à valoriser leurs présences sociales, sans pour autant penser à l’opportunité que représentent leurs agences physiques ou leur flotte de véhicules ! Parfois, un poster sur un comptoir ou un sticker sur une voiture génère des résultats spectaculaires. Et si la mise en avant des actifs online passait déjà par le potentiel offert par les actifs offline ?

Donner ces exemples en quelques lignes n’est pas chose aisée (et c’est sans parler de la Communication, avec les problématiques –par exemple– de gestion de crise qui lui sont rattachées). En réalité, chaque activité mériterait son propre article, tant les possibilités sont nombreuses, et les opportunités, réelles. Et c’est justement ce qui me fait penser que les entreprises devraient penser des plans d’action Social Media pour chacune de leurs activités ! Mais comment y parvenir lorsque, comme nous le rappelions au début de cet article, la majorité des structures confient le Social Media à leur service Communication, disposant au mieux d’une vision à peu près transverse de l’ensemble de la chaîne de valeur, traitée au pire comme une bizarrerie dont le seul but est de générer de la transformation ?

Limiter les réseaux sociaux à un service spécifique est malheureusement le meilleur moyen de s’assurer que les bénéfices Social Media seront principalement concentrés dans le service en question. C’est la raison pour laquelle je recommande de confier les rênes du social media non pas à un service, mais à un social media manager directement rattaché à la Direction si cela est possible, qui n’appartient à aucun service –ou silo– et dont la vision et l’activité est la plus transverse possible.

En 2017, la mission du social media manager doit bien entendu être de prendre la parole, mais également de conseiller sa Direction, d’écrire des histoires séduisantes à fort impact, de mesurer et d’analyser la performance aussi plurielle qu’elle soit, de sensibiliser les décideurs aussi nombreux qu’ils soient ou encore de former et de coacher les contributeurs opérationnels, à leur tour chargés d’acheter, de vendre, de faire de la veille, de recruter ou d’échanger avec les parties prenantes. Qu’il s’agisse d’une évolution de poste ou d’un recrutement, et sous condition que votre organisation soit structurée de manière adéquate, vous pouvez d’ors-et-déjà considérer cet investissement comme une opportunité et non comme un risque, car nous ne sommes encore –malgré tout– qu’aux prémices d’une époque toujours plus connectée, toujours plus exigeante, au sein de laquelle le Social Media occupe une place toujours plus importante.

Et si vous estimez qu’il vaut mieux ne rien faire que de mal faire, comme je l’entends souvent –à raison– chez nos clients, forcez vous à sortir de votre zone de confort et dites vous qu’il vaut mieux faire… que de ne pas faire, au risque de finir comme ces fameuses entités qui ne parviennent pas à muter.

Crédit Photo intro : nan palmero via VisualHunt.com / CC BY
Crédit Photo chaîne de valeur : Actinnovation

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Retour sur la matinale du digital #1 !

Par Christophe, le jeudi 3 Mar 2016 dans Inside acti

acti présentait sa première matinale du digital le 3 mars dernier à Lyon, en haut de la Tour Oxygène.

Ce jour-là, une magnifique vue sur la ville de Lyon enneigée s’offrait aux convives de notre matinale.

Vous trouverez ci-bas la présentation, les photos et  l’enregistrement audio de ce moment de partage et de réflexion.

Longue vie aux matinales du digital !

Les photos de l’évènement, à découvrir sur notre page Facebook :   

Sujet de cette matinale : les influenceurs en 2016, un achat d’espace comme un autre ? Merci à tous les participants et…

Posté par Agence acti sur jeudi 3 mars 2016

Et pour ceux qui n’ont pas pu venir, le lien audio : 

 

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

acti écoute - Christophe

Par Christophe, le vendredi 10 Avr 2015 dans Inside acti

Si vous avez déjà eu l’occasion de passer dans nos locaux, vous aurez sûrement remarqué qu’une large majorité des têtes qui dépassent des bureaux sont aussi surmontées d’écouteurs : nous écoutons énormément de musique. Chaque semaine, un membre de l’équipe vous partage sa playlist en 10 morceaux. acti écoute : Christophe, consultant en médias sociaux.Playlist-Christophe

Pourquoi cette playlist :

Parce qu’elle est mal rangée : elle regroupe à la fois mon groupe préféré (Queen), de la chillout lounge, du rap, de la musique du monde et de la musique classique. Un dosage méticuleux, une alchimie qui me plait, que je peux écouter à longueur de journée.

1) Queen – Who want to live forever

Je commence avec un incontournable, mon morceau préféré. Son live à Wembley en 1986 est selon moi le plus grand moment de musique de l’histoire, et c’est bien entendu un avis personnel.

2) Worakls – Porto

Un jeune prodige de la scène techno minimale française, qui donne envie de prendre la voiture et de conduire en campagne aride jusqu’au petit jour.

3) Les Loups – Must be Love

Une musique qui remue comme rarement, un joli mix entre de la disco et de l’électro, qui me donne envie de danser à chaque fois que je l’écoute.

4) Shook – Always

Nous avons tous un morceau qui nous colle à la peau depuis des années. Pour ma part, ce sont ces 7 minutes de chillout lounge.

5) À l’ombre du zénith

Si un bon rap ne peut être qu’un vieux rap (là aussi, avis personnel), Georgio est typiquement le contre-exemple. Son flow rappelle certains succès du milieu des années 90.

6) Youssoupha – On se connaît

Difficile à expliquer, mais j’aime beaucoup (et mes amis ne se gènent pas de me le rappeler dès lors que l’on parle de « mauvais goût musical »)

7) Sérgio Mendes – Mais Que Nada

Probablement le titre le plus célèbre interprété par Sergio Mendes, avec des tonalités jaunes et vertes et beaucoup de soleil intégrés.

8) Seu Jorge – Carolina

Un grand classique du chanteur brésilien Seu Jorge, qui donne envie de boire des cocktails dans une jolie villa en Amérique du Sud.

9) Buddha Bar – Banksii

Un morceau qui me déstresse quand rien ne va plus, qui transmet une émotion particulière bien que difficile à décrire, qui fait voyager.

10) The Piano Guys – The Cello Song

En tant que fan de classique, je ne pouvais pas n’en inclure aucune. J’ai finalement opté pour une version moderne, par les très talentueux Piano Guys.

Quand écoutes-tu cette playlist :

Lorsque je fais la cuisine (je déteste cuisiner en silence) ou au travail, en insistant sur des styles spécifiques selon mon humeur (et la nécessité d’accélérer ou de ralentir).

Sur quels projets je travaille en ce moment :

J’anime et dynamise la relation entre une marque de coiffure haut de gamme et les consommateurs sur les médias sociaux.

 

Pour écouter les précédentes playlist :

Marie – La playlist « covers »

Jonathan – La playlist listen & repeat

Kévin – La playlist 16:9

Sébastien – La playlist « Occult »

Isabelle – La playlist « slow down »

Jordan – La playlist poseyyyy

Alexandre – La playlist chillout

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Les 5 coups de coeur d’acti lors de #LeWeb Édition 2014

Par Christophe, le vendredi 12 Déc 2014 dans Actualité digitale

Une participation à LeWeb, plus gros évènement web européen, prend une saveur particulière lorsque l’on cherche à sortir des sentiers battus. Les conférences sont toujours intéressantes, certes, mais ces dernières peuvent être visionnées en vidéo en aval de l’évènement : pourquoi alors ne pas consacrer du temps en priorité aux startups, aux exposants, aux participants ?

Comme chaque année, acti est donc parti à la chasse aux bonnes idées ces 3 derniers jours, dont vous retrouverez notre Top 5 ci-dessous :

Miiya, une montrée connectée pour enfants

En cours de campagne de crowdfunding sur Indiegogo, Miiya est une montre connectée qui aide les enfants à bien grandir en les encourageant à se dépenser, qui rassure les parents en les alertant lorsque ces derniers s’éloignent trop et qui offre des sujets de discussion entre parents et enfants grâce au reporting de leur activité.

« Résistante aux enfants », et donc à la boue, aux chocs et autres agressions équivalentes, cette montre existera en plusieurs coloris et se rechargera facilement grâce à un port USB subtilement dissimulé. Peut-être en achèterons-nous 2 ou 3 pour les grands enfants de chez acti…


Jukedeck, la création de musique gratuite

Lorsqu’une personne de chez France Télévisions, lors d’une discussion, nous a demandé de citer la startup que nous avions préféré lors de nos rencontres, notre réponse a immédiatement été Jukedeck : nous n’avons finalement pas été les seuls à penser cela puisque ce projet a gagné la Startup Competition de LeWeb quelques heures plus tard.

Pour faire simple, JukeDeck permet de générer des séquences de musique grâce à un algorithme (seul le style et la rapidité sont à déterminer), puis de les télécharger en MP3 avant de pouvoir les exploiter librement, gratuitement : idéal pour les créateurs de contenu vidéo !

D’ailleurs, Christophe (acti) a eu le plaisir de partager l’illustration de l’article de TechCrunch (l’un des plus gros médias « web / nouvelles technologies » de la planète) dédié à la victoire de JukeDeck dans la Startup Competition :

Selinko, identification et lutte contre la contrefaçon

S’il est toujours appréciable de découvrir de nouvelles manières de basculer du virtuel au réel, il nous est généralement difficile de masquer notre excitation lorsqu’une découverte s’avère d’une utilité notable et d’une efficacité redoutable. Et il s’avère que c’est justement le cas de l’activité de la startup belge Selinko !

Selinko accompagne des acteurs du luxe, des vins et spiritueux, de la maroquinerie haut de gamme ou encore des cosmétiques en plaçant des puces NFC sur leurs produits. Grâce à leur application, n’importe qui peut « flasher » un produit et garantir sa nature, en savoir plus sur ses caractéristiques ou l’acheter en quelques clics. Enfin une solution efficace pour lutter contre la contrefaçon ?

Guide Like You, tourism + smart = « smart tourism »

Jusqu’à maintenant, vous aviez deux manières de visiter une ville que vous ne connaissiez pas : partir à l’aventure, ou faire appel à un guide. Guide Like You apporte une alternative à ce schéma en permettant à n’importe qui d’endosser le rôle de guide : l’internaute a le choix du guide, l’autochtone gagne un peu d’argent, et tout le monde est content !

La sélection du guide est un vrai plus : au delà de son simple nom et de son coût horaire, l’internaute intéressé peut découvrir ses centres d’intérêts (pratique pour éviter les blancs lors de trajets en métro…), ses moyens de locomotion privilégiés, ses langues parlées, et une petite description personnalisée.

Google Cardboard, réalité virtuelle à moindre coût

Très honnêtement, nous étions sceptiques : entendant régulièrement parler du Google Cardboard, mais surtout déjà bien habitués à la qualité de l’immersion de l’Oculus Rift, nous n’avions pas imaginé que notre expérience serait aussi surprenante.

« Surprenant » est d’ailleurs sans doute le terme qui correspond le mieux à ce produit. En carton, il se « monte » sans difficulté, puis, lorsqu’un terminal Android adapté (doté d’un grand écran) y est inséré, l’utilisateur peut alors accéder à de nombreuses applications dans un monde immersif bluffant. Lorsque l’on sait que le prix n’est que de quelques euros… il parait bien improbable que le succès ne soit pas au rendez-vous.

En attendant l’année prochaine, et une nouvelle sélection de coups de coeur, n’hésitez pas à vous arrêter quelques minutes sur chacun de ces projets, et à nous donner votre ressenti en commentaires.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

La FrenchTech à Lyon #LyonWantsFrenchTech

Par Christophe, le lundi 10 Fév 2014 dans Actualité digitale

Lyon Wants French Tech

La French Tech :  au cœur de l’actualité

Dans le cadre de sa visite d’État aux États-Unis, François Hollande va rencontrer ce mercredi 12 février plusieurs entrepreneurs de la Silicon Valley (Twitter, Facebook, Google mais également des entrepreneurs français installés dans la Silicon Valley). Ce sera l’occasion d’inaugurer un accélérateur de startups et mettre en avant la French Tech.

Lyon Wants FrenchTech !

La communauté numérique de Lyon se porte candidate au label Métropole French Tech. Il s’agit d’un projet de mise en lumière du savoir-faire numérique des grandes métropoles françaises. L’objectif est de construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des start-up numériques françaises.

La « French Tech » actionnera 3 leviers d’intervention en mobilisant un programme investissement d’avenir, à savoir :

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (4)

Revivez l'atelier performance sur la "Relation Blogueurs" : vidéo, photos et support

Par Christophe, le mercredi 17 Avr 2013 dans Inside acti

Le 4 avril dernier, acti a animé l’édition parisienne de son atelier performance « Les Blogueurs, comment raisonnent-ils ? Que peuvent-ils m’apporter ? » : une centaine de participants ont pu profiter du retour d’expérience des blogueurs Julie (Julie Adore), Flavien Chantrel (Blog du Modérateur) et Christophe Ramel (Kriisiis.fr), agrémenté d’un petit déjeuner « networking », au siège de la SNCF.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

L'événement web 2013 à Lyon : BLEND Web Mix

Par Christophe, le lundi 15 Avr 2013 dans Inside acti

BLEND Web Mix 2013 - Lyon - France

Après le WWW2012 (la conférence mondiale du Web) où Lyon était devenue la capitale mondiale du web, Lyon continue de rayonner par son attractivité avec un nouveau rendez-vous : BLEND (web mix).

Organisé par La Cuisine Du Web et l’Université de Lyon,  BLEND (web mix) aura lieu les 1er et 2 octobre 2013 à la Cité Internationale de Lyon.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Infographie : Blogosphère et Relation Blogueurs en 2013

Par Christophe, le jeudi 14 Mar 2013 dans Réseaux Sociaux

En préambule de l’atelier performance sur la Relation Blogueurs le 4 avril 2013 à Paris, acti a concocté une infographie présentant les informations-clés au sujet de la blogosphère, de l’utilisation des blogs par les internautes, de la relation entre marques et blogueurs et de leur impact.

Partager : [sur Twitter][sur Facebook][sur Pinterest][sur Google+]

Cliquez sur l’infographie pour la voir en taille réelle :

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

acti prend la parole dans le nouvel Internet Marketing 2013

Par Christophe, le vendredi 8 Mar 2013 dans Inside acti

L’Internet Marketing est sans aucun doute l’un des ouvrages les plus attendus chaque année chez les professionnels du digital. EBG édite le précieux sésame en collaboration avec de nombreux experts, avec à la clé un concentré de bonnes pratiques, de retours d’expérience, d’études de cas et de fiches pratiques, répartis en 9 catégories et plus de 500 pages.

Si des membres de l’équipe acti avaient déjà été cités dans les éditions précédentes (notamment dans celle de 2012), l’Internet Marketing 2013 a une saveur particulière : cette année, EBG a fait appel à acti afin de dresser un panorama des médias sociaux (4 pages que nous avons pris beaucoup de plaisir à rédiger), dans la catégorie « Conversation » (pages 294 à 297).

S’il vous vient l’envie de faire son acquisition, sachez que l’Internet Marketing 2013 est présent dans de nombreux points de vente physiques, ou encore sur Amazon au prix de 58€90.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Atelier Performance sur la "Relation Blogueurs" à Paris le 4 Avril 2013

Par Christophe, le jeudi 7 Mar 2013 dans Inside acti

Suite au succès de l’Atelier Performance à Lyon en Novembre 2012, acti l’organise de nouveau à Paris le Jeudi 04 Avril 2013, avec la participation de plusieurs blogueurs réputés.

Blogueurs intervenants :

Capucine Piot

Babillages.net
Beauté
Julie Adore

Julie Adore
Loisirs créatifs
Flavien Chantrel

Blog du Modérateur
Actualité Web
Christophe Ramel

Kriisiis.fr
Médias Sociaux

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Le birthday-off... vous connaissez ?

Par Christophe, le mercredi 27 Fév 2013 dans Inside acti

Depuis un certain temps, et à la demande de l’équipe, chaque membre d’acti dispose d’un jour de congé offert pour son anniversaire.

Si cette tendance est en développement outre-Atlantique, le « Birthday-off » reste assez rare dans l’Hexagone, ce qui justifie certainement l’article de Keljob.com au sujet de celui d’acti. L’idée vous emble séduisante dans le principe ? Sachez qu’elle l’est également dans les faits !

Cet article met également l’accent sur d’autres initiatives originales : STMicroelectronics a par exemple adopté un plan de déplacements entreprise (64% des collaborateurs ne prennent plus leur véhicule en solo), et Lafarge propose une salle dédiée aux activités liées à la santé et au bien-être.

Ah ! Et au fait : vous vous demandez certainement ce qu’il advient lorsque l’anniversaire tombe un jour férié ? Ce n’est pas un souci, le membre de l’équipe peut profiter de son jour de congé à j+1 ou j-1. Elle est pas belle la vie ?

Edit : Et merci Yoann Lagarde pour l’information 😉 (@YoannLy01)

Commenter cet article Voir les commentaires (2)

Quel intérêt pour un annonceur de participer à @LeWeb ?

Par Christophe, le mardi 11 Déc 2012 dans Actualité digitale

Vous le savez sans doute, le plus gros évènement web européen se tient chaque fin d’année en France : LeWeb, c’est près de 3.500 participants en provenance de 70 pays, 127 intervenants animant des dizaines de conférences, débats et workshops, le tout pendant trois jours, à Paris. Professionnels du digital, blogueurs et passionnés profitent de l’occasion pour échanger sur ce qui les fait vibrer, sur le web d’aujourd’hui et le web de demain. Et les annonceurs, dans tout ça ?

Pour la seconde année consécutive, acti était présent à Leweb : l’occasion de contaster que peu d’annonceurs étaient présents, alors que tout laisse à penser qu’ils trouveraient un réel intérêt à faire le déplacement. Quelles sont les raisons ? Un manque d’informations ? Peut-être un billet d’entrée trop cher ? L’édition 2013 se tiendra dans 51 semaines, et il n’est jamais trop tôt pour y penser : voici donc 3 bonnes raisons de nous accompagner à l’évènement l’année prochaine !

1) Les intervenants

L’intérêt d’assister aux conférences est double : d’abord, les informations partagées sont généralement d’une grande valeur, notamment au vu de la grande expérience des intervenants, qu’ils soient PDG de Twitter, responsable chez Facebook ou l’origine d’une success story. Ensuite, parce qu’il s’agit de l’occasion rêvée de s’imprégner de différentes cultures (notamment entrepreneuriales) des quatre coins du globe : l’optimisme sans limite, l’acceptation de l’échec, l’ambition débordante. De quoi motiver les troupes pour un long moment ! Quelle entreprise n’en a pas besoin ?

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Les blogueurs, comment raisonnent-ils ?

Par Christophe, le vendredi 23 Nov 2012 dans Inside acti

Le 22 Novembre 2012, acti a animé un atelier performance sur la Relation Blogueurs en présence de plusieurs blogueurs lyonnais : Sophie La Modeuse (Bons Plans Mode), Presse-Citron (Nouvelles Technologies), Tuxboard (Divertissement) et Kriisiis (Médias Sociaux).

L’occasion d’échanger autour du blogging, des enjeux de la relation blogueurs, des bonnes pratiques et des problématiques des nombreuses marques présentes le Jour J, dans une ambiance décontractée.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (5)

Atelier Performance : Les blogueurs, comment raisonnent-ils ?

Par Christophe, le lundi 5 Nov 2012 dans Inside acti

Les blogueurs, comment raisonnent-ils ? Que peuvent-ils m’apporter ?

42% des consommateurs utilisent les blogs comme source d’information et 30% achètent un produit sur la base des informations qu’ils y ont trouvées. Mais comment construire une relation avec les prescripteurs de votre réputation ?

acti organise un nouvel atelier performance le Jeudi 22 Novembre à 9 heures, avec la participation de 4 blogueurs réputés :

Cet atelier vous donnera les clés afin de mieux comprendre l’activité et le raisonnement des blogueurs, les enjeux d’une relation blogueurs pertinente pour votre entité et les bonnes pratiques à privilégier.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

8èmes Rencontres Nationales du etourisme : retour sur les ateliers d'acti

Par Christophe, le lundi 5 Nov 2012 dans Réseaux Sociaux

Rencontres du etourisme 2012
Les 23 et 24 Octobre 2012 se tenaient les 8èmes Rencontres Nationales du etourisme à Pau.

Chaque année les acteurs du etourisme se regroupent pour échanger sur les tendances et les bonnes pratiques  du etourisme institutionnel. L’occasion pour acti d’intervenir à travers deux ateliers animés par Christophe Ramel (consultant en médias sociaux – @Kriisiis).

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de participer à ses ateliers, nous prenons le soin de partager avec vous les supports de présentation.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

JO 2012 de Londres : Twitter et Facebook censurés ?

Par Christophe, le dimanche 20 Mai 2012 dans Réseaux Sociaux

Les Jeux olympiques d’été de 2012 se dérouleront à Londres du 27 juillet au 12 août 2012. Vous aurez peu de chance d’échapper à cet événement sportif planétaire. Avec ces 20 000 journalistes et représentants de médias, les JO 2012 de Londres sont un challenge de taille en terme de communication.

Mais cette année, les réseaux sociaux ne semblent pas être les bienvenus à l’événement.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (5)

WWW2012 : Un grand merci à toutes et à tous !

Par Christophe, le vendredi 4 Mai 2012 dans Inside acti

1.497 participants en provenance de 42 pays, 3 évènements annexes, 18 évènements Off, des dizaines d’ateliers-workshops-conférences, des dizaines de milliers de mentions sur Twitter.

Lorsque nous sommes devenus, il y a près d’un an déjà, partenaires du WWW2012, peu de membres de l’équipe pensaient vivre une expérience comme celle-ci. À lui seul (en faisant abstraction du CIUEN 2012, du W4A, etc.), le WWW2012 nous a permis de côtoyer des génies (je pense notamment à Tim Bernes-Lee, inventeur du web, que nous avons eu l’occasion de rencontrer), de découvrir des projets formidables (avec un hommage particulier pour ces étudiants qui sont venus des quatre coins du monde pour présenter leurs travaux), de rencontrer des dizaines, des centaines de passionnés.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Google lance Google Élections, une plateforme dédiée à la présidentielle

Par Christophe, le jeudi 5 Avr 2012 dans Actualité digitale

Il n’est pas rare que les géants du web fassent preuve de mesure lorsqu’il s’agit d’accueillir des blogueurs à leur siège. Vous imaginez donc ma satisfaction lorsque j’ai reçu une invitation au lancement de Google Élections en France (associé au débat « Regards Croisés », dont Google parle sur son blog) au siège parisien de la firme… !

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Facebook transforme ses pages de marques au format Timeline

Par Christophe, le jeudi 15 Mar 2012 dans Réseaux Sociaux

Timeline Facebook

Le 29 février dernier, Facebook a annoncé le lancement du format Timeline pour les Fan-Pages, près de 6 mois après la présentation de ce fameux « Journal » pour les profils.

Activable dès le jour même (8 millions de pages sont passées au format Timeline les 10 premiers jours, selon Facebook), ce nouveau format permet aux représentants de marques de renforcer la mise en avant de leur identité visuelle et d’enrichir leur relation avec les internautes, notamment grâce à :

  • Une « couverture », un bandeau large de dimensions 851×315 pixels
  • Une mise en avant personnalisable du contenu (« Verrouiller en haut », etc.)
  • Des onglets passant d’une largeur de 520 pixels à 810 pixels
  • Une possibilité de prise de contact de l’administrateur via messages privés

Couverture Timeline Facebook

Le 30 mars 2012, l’intégralité des pages Facebook sera transformée au format Timeline, ce qui implique une personnalisation préalable de la part des administrateurs :

  • Ajout du bandeau large (la « couverture », ou « cover »)
  • Ajout des images d’onglets (qui passent de 16×16 pixels sur le côté à 111×74 pixels en dessous de la couverture)
  • Adaptation de l’image de profil (de dimensions 180×180 pixels minimum, bien que affichée en 125×125 pixels)
  • Adaptation des applications (paramétrage en 510 pixels de large ou adaptation du contenu en 810 pixels)

Nous recommandons donc aux administrateurs de pages Facebook d’anticiper ce changement en apportant ces modifications, mais attention ! Si vous pouvez « tester » le format Timeline sans pour autant le « publier » officiellement, toute validation est définitive.

Commenter cet article Voir les commentaires (2)

Conférence Mondiale du Web : les Offs de WWW2012

Par Christophe, le mardi 28 Fév 2012 dans Inside acti

www2012-offsduweb

Cette année, la France accueille la Conférence Mondiale du Web (WWW2012)

Partenaire de l’événement, l’agence web acti a lancé le site des « Offs du web » qui permet, dans un premier temps, de couvrir les (pré)événements de la Conférence Mondiale du Web. Parallèlement, le site Internet permet de promouvoir l’événement qui se tiendra du 16 au 20 Avril 2012.

Pendant l’événement, le site relaiera toute l’actualité « off » de cet événement incontournable.

Voir le site des Offs du web

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

1000 mercis à nos 1000 abonnés sur Twitter !

Par Christophe, le vendredi 24 Fév 2012 dans Inside acti

Twitter est un outil étonnant. Il permet de se tenir au courant de l’actualité, de faire de la veille concurrentielle, commerciale ou technologique, de recruter, d’échanger avec leurs parties prenantes, ou encore d’assurer un service de relation client en temps réel.

En tant qu’agence web, nous avons fait nos premiers pas sur Twitter avec beaucoup de curiosité. Nous essayions de déterminer la valeur de notre présence, sachant que la majorité des membres de l’équipe disposaient déjà d’un compte personnel, utilisé pour échanger avec leur sphère sociale et se tenir au courant des sujets qui les passionnent le plus.

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Pinterest : nouveau réseau social ou effet de mode ?

Par Christophe, le vendredi 17 Fév 2012 dans Réseaux Sociaux

Les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Google+  font régulièrement face à de nouveaux réseaux sociaux qui naissent (chaque jour ? ) sur la toile.

Un réseau social est en train de voir son ‘audience grimper en flèche : Pinterest.

Pinterest

Lancé en 2010, Pinterest est devenu LE réseau social du moment (cela me rappelle un peu Quora dans le côté « the place to be » il y a 1 an), celui où il faut être pour faire partie des premiers à avoir son pseudo fétiche :-)

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Twitter continue le déploiement des pages de marques

Par Christophe, le vendredi 3 Fév 2012 dans Réseaux Sociaux

Attendues depuis plusieurs mois (voir même des années par certains), Twitter continue le déploiement de ses pages officielles dédiées aux marques.

Annoncées le 8 Décembre 2011, Twitter accélère le nombre de pages de marque avec de nouveaux partenaires (Volkswagen USA, NBC News, Huffington Post, Al Jazeera…).

Page marque Twitter - Volkswagen USA

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (2)

Conférence mondiale du Web à Lyon : WWW2012

Par Christophe, le jeudi 29 Déc 2011 dans Actualité digitale

WorldWideWeb 2012 à Lyon - WWW2012

Lyon : Capitale du web en 2012

Pour la première fois depuis 16 ans, la France accueillera la conférence mondiale du Web (WWW2012)… et ce sera à Lyon du 16 au 20 Avril 2012.

Organisée par l’Université de Lyon, pour le compte de l’IW3C2 (International World Wide Web Conference Comittee), cette conférence annuelle va regrouper à Lyon près de 1 500 participants venus du monde entier.

WWW2012, initié par les deux créateurs du Web (rien que ça !), aura lieu à la Cité Internationale pendant 5 jours.
Google, Yahoo ou encore Facebook seront au rendez-vous pour la 21ème édition de « la conférence la plus sélective et citée au monde au sujet du web », selon Alain Mille (co-président de la conférence).

cite-internationale-lyon

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

acti était à #LeWeb11, premier évènement web européen

Par Christophe, le jeudi 15 Déc 2011 dans Inside acti

Possesseur de l’accréditation de « Blogueur Officiel » délivrée par les organisateurs, j’étais à Paris les 7, 8 et 9 décembre derniers afin de couvrir LeWeb, évènement de réputation mondiale réunissant plus de 3.300 passionnés en provenance de plus de 60 pays. Que diriez-vous d’un rapide tour d’horizon de mon expérience aux Docks ?

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Banque Populaire Loire et Lyonnais

Par Christophe, le jeudi 15 Sep 2011 dans Inside acti

concours photos, facebook, bp2l, banque populaire loire et lyonnais, acti, agence web lyon, elise boubault

La Banque Populaire Loire et Lyonnais a lancé en Janvier 2011 son agence en ligne www.e-bp2l.net.

Pour faire connaître son offre auprès des 18-25 ans et séduire de nouveaux clients, elle confie à acti sa stratégie de visibilité et de conquête sur les médias sociaux :

Vous avez un projet web ? Appelez-nous

Commenter cet article Voir les commentaires (2)

Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?

Par Christophe, le vendredi 17 Juin 2011 dans Inside acti

Atelier Performance chez acti (1ère session)
Les 14 et 16 juin 2011, l’agence acti a animé l’atelier performance sur le thème : Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?

Avec l’intervention de Marc Maniez ( Manager chez Twitter Inc. à San Francisco ), nous avons échangé sur les enjeux de Twitter pour les entreprises et les marques:

> Connaître les usages,
> Comprendre les évolutions,
> Identifier les nouvelles opportunités qu’offrent Twitter avec une communauté d’utilisateurs toujours grandissante.

Découvrez ci-dessous le support de présentation de cet atelier performance (les échanges en moins… mais inscrivez-vous pour être  informé des prochains ateliers et recevoir votre invitation 😉 )

lire la suite

Commenter cet article Voir les commentaires (1)

Atelier avec Twitter : Quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?

Par Christophe, le mardi 14 Juin 2011 dans Inside acti

Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?

Echangez en direct avec un manager de Twitter à San Francisco, lors des deux ateliers organisés chez acti.

Je m’inscris !

Echangez en direct avec un manager de Twitter à San Francisco, lors des deux ateliers organisés chez acti : mardi 14 ou jeudi 16 juin, de 16h à 18h.
Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Google lance la recherche d'images par couleurs

Par Christophe, le mercredi 15 Avr 2009 dans Actualité digitale

google, images, couleurs, acti, elise boubault, consultante web marketing

Google propose depuis quelques jours la recherche d’images par couleur sur son site américain.
Sur une requête, l’internaute peut affiner sa recherche en sélectionnant l’une des 12 couleurs proposées. Le moteur affiche alors les images selon leur couleur dominante.

Un petit exemple : nous recherchons « obama » sur Google Images.
Voici le résultat :

google, images, barack obama, couleurs, acti, elise boubault, consultante web marketing

Et voici les résultats de recherche en « purple », « vert » et « orange » !

google, images, barack obama, couleurs, acti, elise boubault, consultante web marketing

google, images, barack obama, couleurs, acti, elise boubault, consultante web marketing

google, images, barack obama, couleurs, acti, elise boubault, consultante web marketing

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Les fans pages de marques sur Facebook

Par Christophe, le vendredi 6 Mar 2009 dans Réseaux Sociaux

facebook, statistiques, fan pages, marques, acti, elise boubault, consultante web marketing

Vanksen Group a récemment publié une analyse claire et synthétique sur l’utilisation des fans pages de Facebook par les marques.
Voici les points que nous pouvons en tirer :

  • Secteurs d’activité les plus représentés : agroalimentaire (largement en tête), mode et internet.
  • Une personne se déclarant fan n’est pas toujours consommateur de la marque ; les fans pages ont aussi une valeur sociale.
  • Une fan page permet à la marque de mieux connaître sa cible, de constituer une communauté et d’identifier les ambassadeurs.
  • Autre avantage : une fan page est très bien référencée sur les moteurs de recherche grâce à son aspect viral, qui peut également représenter un risque.
  • La gestion et le contrôle de ces pages demande du temps ; un community manager est souvent en charge de la modération de ces espaces.
Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Buzz et communauté.

Par Christophe, le samedi 28 Fév 2009 dans Réseaux Sociaux

Nos clients sont nombreux à souhaiter développer un véritable dialogue avec les consommateurs. Grand bien leur fassent ils ont intégré que la marque n’impose plus elle seule ses règles, que la pub seule n’est pas le meilleur vecteur de transformation, que la compétition, les tensions économiques et la technologie changent la donne (ça fait très 2002 comme speech mais il est nécessaire de mettre en perspective ce billet). Lors d’un travail d’équipe sur le brand management et nos solutions de e-reputation, nous avons clairement mis en avant la différence entre créer du buzz et développer une communauté.

Le buzz se résume en une action promo de type coup de poing qui touchera efficacement (on le souhaite) un ensemble large de cibles. Le buzz compte aussi sur des relais media (trad ou online) pour propager le message, mais une fois le buzz passer….que reste il ? Honnêtement plus grand chose.
Je ne suis entrain de dire que le buzz ne sert à rien mais un buzz c’est une opération de promotion remarquable.

L’intérêt principal de nos clients réside dans la qualité de la relation qu’ils arriveront à créer pour atteindre leurs objectifs de marché. En cela, bâtir une communauté apporte de bien meilleurs résultats. Pour en arriver là, l’annonceur doit ouvrir ses portes, faire confiance, comprendre que le consommateur peut aussi être un partenaire fort du développement de l’entreprise. En somme il convient de créer plus d’expérience.

Le buzz est un one shot deal, la communauté c’est plus de vécu, plus d’échanges.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

La veille de demain sur le web

Par Christophe, le vendredi 13 Fév 2009 dans Réseaux Sociaux

Se mettre en veille à l’aide d’une gestion de ses favoris, c’était bien hier…mais pas suffisant aujourd’hui.

A l’ère de l’internet, le risque n’est plus de manquer d’informations mais au contraire d’être « noyé » dans une masse d’informations pas forcément pertinente, et pas forcément fiable non plus.

Des outils de gestion de l’information ont donc été créés pour nous aider à trier et organiser tout ces flux. Par exemple l’outil Netvibes présente l’avantage d’être gratuit et très simple d’utilisation. Il peut servir pour une veille personnelle et/ou professionnelle. Il se présente sous la forme d’un tableau de bord sous divisé en 2 interfaces ; publique et privée. L’interface publique est accessible à tous sur le web (netvibes, de part sa notoriété, est d’ailleurs très bien référencée sur les moteurs de recherche) et contiendra des informations générales sur l’entreprise.

L’interface privée contiendra des informations personnelles (comme par exemple votre boîte email ou votre compte Facebook) et/ou confidentielles (par exemple un benchmark de la concurrence sur votre secteur ou des informations sur votre web réputation).

Le principe est simple, il suffit d’ajouter du contenu qui peut se présenter sous la forme d’alertes d’actualités, de flux rss, de pages web… De grands noms se sont lancés, notamment la BNP Paribas qui dispose de plusieurs comptes Netvibes.

Sabrina Kadri - expertise référencement visibilité web - acti - Netvibes bnp paribas - veille stratégique - veille concurrentielle - outils de veille

L’avantage de ses outils c’est aussi qu’ils sont voués à être développés, Netvibes est d’ailleurs ouvert à tous développeur souhaitant y intégrer un nouveau « widget ».

D’autres outils comme igoogle présentent l’avantage de pouvoir y intégrer des outils d’analyse comme google analytics ou google adwords, tous ces outils étant justement développés par Google.

La veille de demain sera donc une veille plus organisée, plus efficace et à laquelle on pourra ajouter concrètement des outils de mesure de sa performance sur le web…à suivre donc…

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Les derniers chiffres sur les Réseaux Sociaux, par l'IFOP

Par Christophe, le mercredi 14 Jan 2009 dans Réseaux Sociaux

Une étude intéressante et surtout récente (Décembre 2008) sur la connaissance et l’utilisation des réseaux sociaux.
78% des personnes interrogées connaissent au moins un des sites tests, mais surtout 22% ne savent pas de quoi il s’agit !
Nous observons également la forte croissance de la notoriété de Facebook et MySpace, qui ne signifie pas une forte appartenance à ces réseaux. 23% du panel a un compte Facebook dont 60% a entre 18 et 24 ans et 52% se connecte au moins une fois par semaine.

Pour mieux visualiser la présentation.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Connaissez vous les 4 C d'une communauté internet?

Par Christophe, le jeudi 4 Déc 2008 dans Réseaux Sociaux

strategie, acti, jean julien guyot, stratege, web 2.0
La pertinence d’adopter une stratégie communautaire pour développer sa marque est une réalité d’entreprise. Nos clients le pensent aussi. Dans une période économique plutôt tendu, il est important de nouer des liens forts avec ses clients.

Contenu (Content)
Pour attirer des internautes dont une communauté a forcément besoin pour grandir, il est important de capitaliser sur un contenu de qualité. Lorsque vous développez votre communauté, posez-vous 3 questions essentielles: d’où vient le contenu que j’ai à offrir, vient-il d’une source reconnue et de valeur, peut-on maintenir une régularité de contenu de qualité ? Il est fondamental de diffuser des contenus frais, surprenant et apportant une réelle valeur ajoutée pour vos membres. Votre crédibilité de marque en dépend.

Contexte
Le contexte revient à comprendre comment fonctionne la dynamique de relation entre les gens, de manière à les renseigner de la meilleure façon possible. Travailler des fonctionnalités et des design facilitant une mise en relation est assurément une bonne technique pour optimiser le contexte. Par exemple, Facebook a récemment améliorer son interface iphone ce qui contribue fortement à rester en contact avec sa communauté tout en restant mobile. Finalement le contexte nécessite d’investir un peu de temps afin de comprendre comment vos internautes s’engage dans leur communauté.

Connectivité (Connectivity)
Il s ‘agit là davantage de micro-interactions plus que communication de masse. Quand, ou, qui, quoi, comment, s’intéresser de près dans une plateforme souple et omniprésente.

Continuité (Continuity)
Penser à mettre en place des actions pérennes et nourrir votre relation avec les internautes sur une fréquence régulière. De la même façon, ré-inventer et renouveler vos processus, comme une véritable relation, la continuité n’est pas le statut quo, la continuité s’appuie sur le principe d’évolution et de progrès.

Finalement, les 4c de la communauté se révèlent davantage être du CRM (customer relationship management) que simplement une tactique marketing. Ce n’est en rien une campagne que vous lancez et qui par la suite ne nécessite plus d’action. Nul besoin de chercher à créer artificiellement une communauté, la clé de ce levier de marque réside dans le besoin existant d’une mise en relation. Par exemple: des futurs mamans, des élèves d’une même école, des chercheurs d’emploi…l’analyse des 4c détermine la pertinence d’une communauté.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Le blog, un outil efficace pour augmenter votre présence web

Par Christophe, le samedi 26 Juil 2008 dans Création de site web

Une façon judicieuse de créer du contenu passe par la création d’un blog. Un billet écrit avec soin chaque jour peut en fin d’année vous générer plus de 365 pages de contenu qui parlent de vous. Si publier des billets est un bon début, ce n’est malheureusement pas assez. Chaque billet écrit doit lui aussi être optimisé pour les moteurs de recherche.

Au contraire des pages d’un site web, un billet de blog est plus facile à créer et surtout ne nécessite pas de connaissances approfondies du HTML pour en faire une page lue correctement par les moteurs de recherches. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une solution telle que dotclear, wordpress ou encore blogger.

Nous supposons que vous avez fait vos devoirs en créant une liste de mots clés et de phrases clés qui seront utiles pour les google, yahoo et Msn de ce monde.

Commençons par le titre de votre billet. Utilisez absolument un mot clé dans le contenu du titre, idéalement une phrase clé. Puis dans le contenu, saupoudrez votre texte de mots clé et n’hésitez pas à inclure des liens hypertextes de façon à attirer l’intérêt des moteurs. Attention, toujours se placer du coté du lecteur, donc gardez un style naturel et ne collez pas des mots-clé partout dans le texte (cibler les liens pertinents: nom de marque, lien vers un article complémentaire)

Finalement, si vous mettez des images dans vos billets, ne négligez pas de renseigner le texte alternatif (balise alt), bien que certains penseurs du référencement affirment que c’est un procédé dépassé, les moteurs de recherche doivent absolument passer par ce système pour comprendre vos images.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Soyez sensible à votre e-réputation

Par Christophe, le lundi 16 Juin 2008 dans Réseaux Sociaux

acti, e-marting, lyon; agence web, jean julien guyot, ipubLes lieux où l’on parle de vous se sont multipliés avec l’explosion des plateformes numériques. Blogs, wiki, forum, réseaux sociaux, échanges courriels, commentaires vidéos, sites d’évaluation, mobile tchat, etc; votre marque génère une multitude de conversations bonnes ou mauvaises.

Vous devez considérer sérieusement ces prises de paroles. Rumeurs, améliorations de produit, avis de consommateurs, actualité des concurrents, ceci n’est qu’un échantillon des informations dont vous pouvez tirer profit.

Mais comment faire pour ne pas se perdre dans le flot d’informations que constitue Internet ?

Dans un premier temps, il s’agit d’identifier les endroits où l’on parle de vous, de votre marque, de vos produits. Puis vous devez suivre ces échanges afin d ‘en faire l’analyse. Finalement vous pourrez prendre part à la conversation et réfuter, argumenter, remercier, valoriser les informations traitant de votre marque.

Comment débuter ?

Mettez en place votre système d’informations grâce à internet.
RSS, alertes, réseaux sociaux, la panoplie des outils (gratuits en général) ne manque pas pour vous aider dans votre démarche.

Ensuite prenez part à la conversation de manière transparente ne cherchez pas à cacher votre identité ou encore à changer de peau. Reconnaissez vos bons coups et vos points à améliorer, vous y gagnerez en crédibilité et votre e-réputation en sera grandit.

Finalement, le web regorge de ressources pour vous guider dans cette aventure: white paper, blog. Votre agence web doit également vous proposer ce type de services.

Remarque importante: ce qui peut s’adresser à une marque ou un produit et tout autant valable pour un individu. La preuve un recruteur sur deux effectue une analyse de la réputation sur le web dans le cadre d’une embauche, pensez-y.

Commenter cet article Voir les commentaires (0)

Rechercher