Facebook investit dans les Beacons avec ses Place Tips

Par Christian,
dans Actualité digitale

face-tips

Pour ceux qui ont suivi l’épopée du iBeacon, petites balises bluetooth® nous proposant de nouvelles expériences en magasin ou en balade via notre smartphone, intéressez-vous de plus près aux Place Tips de Facebook.

Le mois dernier, le réseau social a élargi sa proposition de services concernant ces balises en proposant aux commerçants intéressés de les acquérir gratuitement. Facebook passe donc à la vitesse supérieure après une phase de test initiée en janvier dernier.

Pourquoi ce nouveau service est un investissement très (très) smart de la part du géant américain?

Parce que (presque) tout le monde a l’application Facebook sur son téléphone

La principale contrainte à l’utilisation des balises ibeacons reste l’installation d’une application sur son smartphone ce qui réduit déjà massivement le spectre de l’audience qu’il est possible de toucher. Bonne nouvelle l’application de Facebook touche 33% des utilisateurs de smartphone en France… Avec ses quelques 874 millions d’utilisateurs actifs mensuels, la proposition a de quoi séduire.

Parce que Facebook disposera d’informations ciblées sur ses utilisateurs à la fois on et offline

L’intérêt des dispositifs ebeacon est d’enrichir l’expérience du client grâce à des informations personnalisées selon ses goûts. Imaginez la puissance publicitaire de l’outil final : connaître les déplacement de ses consommateurs dans son magasin, ce qu’ils aiment, combien de temps est-il resté devant ce produit… Est-ce que la bonne offre commerciale à un moment et à un endroit clé ne pourrait déclencher l’achat?

Parce que l’expérience proposée est utile

Au delà de perspectives peu réjouissantes sur l’utilisation de nos données, le service proposé aux consommateurs reste évidemment intéressant. Recevoir un message de bienvenue lors de notre arrivée, voir les dernières nouveautés, afficher les commentaires de ses amis sur le magasin, profiter des bons plans du moment, etc.

Reste à voir donc si Facebook pourra vendre son offre malgré sa réputation peu glorieuse en matière d’exploitation de données et si Twitter, qui au mois d’avril dernier est rentré au capital de Swirl, spécialiste américain du marketing mobile et des iBeacons, ne viendrait pas concurrencer sérieusement les Place Tips.

Dans tous les cas, l’invasion des iBeacons va allégremment se poursuivre puisque Google vient de lancer Eddystone son nouveau standard de technologie concurrent de celui d’Apple qui permet aux émetteurs ibeacon Bluetooth low-energy de communiquer avec les terminaux mobiles. Des APIs ont également été dévoilées semaine dernière pour aider les développeurs à prendre en main ce nouveau protocole!

par Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher