Avec Google tu cherches ou tu trouves ? Retour sur la conférence SEO du #BlendWebMix

Par Laëtitia,
dans Actualité digitale

LDO_Avec Google tu cherches ou tu trouves_BLOG_REU_DEF

Encore une fois cette année le Blend Web Mix fut une édition riche en découverte : design, développement, webmarketing et même société, tous les spécialistes ont pu s’exprimer au travers de ces deux jours. Pour sa part, acti a décidé d’intervenir sur le sujet du SEO via une conférence dédiée aux bouleversements qui touchaient le célèbre moteur de recherche. Retour sur les temps forts de la conférence.

  1. Du moteur de recherche au moteur de réponse

Quelle différence peut-il y a avoir entre chercher et trouver sur Google ? La question est légitime. De prime abord, nous pouvons penser que ces deux actions sont identiques. Et bien non !

Pour illustrer la différence, prenons l’exemple d’un utilisateur recherchant des idées pour son prochain weekend à Londres. Quand l’utilisateur cherche sur Google, il tape la requête « Idées activités weekend Londres », à la suite de quoi il pourra cliquer sur les différents liens et sélectionner les contenus qui l’intéressent.

Si l’utilisateur souhaite trouver ces informations sur Google, il tapera la requête « Que faire pendant 2 jours à Londres » et pourra trouver des suggestions sans même à avoir à cliquer sur le moindre lien :

Sans titre

Trouver sur Google consiste alors à obtenir les informations dont nous avons besoin sans même à avoir à cliquer sur les résultats de recherche. Ce type de résultats de plus en plus fréquemment affichés dans les résultats de recherche tend à nous montrer que Google est en train de passer d’un moteur de recherche à un moteur de réponse.

  1. Une adaptation aux nouveaux usages

Cette mutation de Google est une réponse directe à de nouveaux usages. Les recherches sur mobile ayant dépassé les recherches sur Desktop, la vitesse est devenue un critère incontournable de la performance et les assistants vocaux bouleversent totalement la manière de naviguer sur le web en retirant l’écran auquel nous nous étions tant habitués.

Ces nouveaux usages ont fait augmenter de manière considérable la part de la recherche vocale. Aux Etats-Unis, elle représente déjà 20% des recherches sur mobile et il y a fort à parier que nous atteindrons rapidement ce taux en Europe.

La recherche vocale change significativement la manière dont nous recherchons sur le web. Les utilisateurs expriment de plus en plus leur recherche sous forme de questions, les recherches sont plus localisées, plus pratiques mais aussi plus engageantes car les recherches vocales plus précises impliquent que l’internaute soit déjà dans une étape avancée dans son parcours de décision.

  1. Quel impact sur la manière de travailler son référencement ?

Tandis que les usages sur la recherche web changent, Google a fait évoluer son algorithme pour proposer une expérience plus riche et devenir un moteur de réponse. L’apparition du Knowledge Graph en 2012 est la première brique de cette mutation : cette mise à jour a fait apparaître à l’époque les premières réponses directement dans les moteurs de recherche. S’en sont suivis des résultats « enrichis » avec la fameuse « position zéro » tant visée par les référenceurs.

Au fil des mises à jour, le moteur de recherche est devenu de plus en plus intelligent au point de deviner l’intention de chaque internaute au moment où il effectue sa recherche pour proposer les résultats de recherche les plus adaptés.

Sans titre 2

Face à ces évolutions comment travailler son référencement pour atteindre la position zéro et faire apparaître ses pages sous format enrichi dans Google ? Trois axes sont à travailler réussir à atteindre cet objectif :

  • Utiliser la longue traine+

Les utilisateurs formulent de plus en plus fréquemment leur recherche sous forme de questions. La longue traîne+ s’adapte à ces nouveaux usages en ajoutant au concept de longue traîne « classique » une couche conversationnelle. Cela consiste à travailler ses mots-clés de longue traîne sous forme de question en intégrant des termes tels que « que », « comment », « pourquoi », « ou »,… puis en travaillant vos contenus en répondant à la question correspondante. Pour ne citer que cet exemple l’intégration d’une FAQ sur votre site est un excellent moyen de travailler la longue traîne+

  • Travailler son référencement local

L’avènement du mobile a rendu nos recherches de plus locales, d’où l’intérêt de bien être identifié localement par Google. Pour ce faire la création d’une fiche Google My Business (complétée par de nombreux avis) est indispensable. Si vous possédez plusieurs boutiques ou bureaux, pensez également à créer des pages dédiées à chaque adresse sur votre site.

  • Adapter techniquement son site

Enfin pour faire apparaître vos contenus de manière enrichie il est conseillé de les adapter aux formats appréciés par Google. Les « données structurées sont des contenus sur lesquels des balises spécifiques (répondant au protocole schema.org) sont insérées. Ces balises, propres à chaque type de contenu, permettent aux moteurs d’identifier le type de contenu concerné et d’adapter son affichage dans les moteurs de recherche.

En résumé et comme à chaque mise à jour de l’algorithme Google il s’agit de partir du besoin des utilisateurs pour leur proposer la meilleure expérience sur votre site.

Laëtitia Dormois
par Laëtitia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher