LES ANNONCES GOOGLE I/O 2016

Par Christian,
dans Actualité digitale

io16

Les annonces de Google lors de sa conférence annuelle I/O ont été nombreuses et riches. Petit tour d’horizon des problématiques qui nous intéressent.

Google Assistant : Le contexte et la data Comme Siri ou Alexa, Google Assistant est un assistant virtuel qui répond à des commandes vocales. La volonté de Google de changer la donne par rapport à ses concurrents réside dans la mise en scène de tout l’écosystème technologique Google pour enrichir Google Now et maîtriser le contexte qui entoure l’utilisateur : OS mobile, historique Google search, géolocalisation, Google Calendar… Le CEO de Google, Sundar Pichai, a pris l’exemple d’un promeneur se trouvant devant la fameuse sculpture « Cloud Gate » d’Anish Kapoor à Chicago et qui demande à l’assistant Google ce que c’est en langage naturel . Sans aucun autre détail ou action nécessaire, Google Assistant pourra directement répondre correctement grâce à sa maîtrise unique du contexte et à sa connaissance de la localisation de l’utilisateur à partir desquelles il saura déterminer un objet qui peut susciter l’interrogation de l’utilisateur !

Google Allo Les annonces se succèdent dans le monde de la messagerie instantanée. Après l’ambition de Facebook d’être le point contact digital par excellence, Google n’est pas en reste… « Allo » sera le nom de la messagerie Google améliorée à la puissance AI & machine learning, compatible Android ET iOS ! Ce qui rend « Allo » unique, c’est encore une fois l’intégration complète de la puissance Search/Answer de Google. En posant une question à un interlocuteur, celui-ci se verra proposer par la messagerie un choix de réponses possibles : C’est la fonctionnalité « Smart Response ». La démo devient bluffante quand, dans une conversation entre deux passionnés  de sport, Google peut afficher les résultats d’un match dont il est question dans la conversion… Et ce n’est pas tout. La reconnaissance d’image sera elle aussi au rendez-vous. Google pourra reconnaître certains types d’images (gastronomiques par exemple) et fournir des réactions possibles à cette image (wow, beurk…). L’outil pourra acheter des billets de cinéma quand vous aurez validé le film et la séance avec votre interlocuteur, ou encore réserver une table de restaurant. Puissant, non ? On n’a pas fini d’attendre parler du retour de big brother. Les concepteurs ont bâti un produit centré sur l’exigence utilisateur d’immédiateté, reste à savoir comment les utilisateurs vont se saisir de ces fonctionnalités et quel type de réponse Google livrera-t-il lors de conversations plus intimes ou dramatiques ?

Google Duo Google a bien compris la place de la visiophonie dans la vie familiale. A distance, parents et grands-parents  se retrouvent régulièrement autour d’une application de ce type afin de partager des instants de vie centrés sur les enfants. Utilisant un marketing très « Apple like »Google invite à ne jamais « manquer un moment » (« Never miss a moment ») avec la fonction « Knock Knock ». Quand vous lancez un appel, la vidéo commence déjà à s’afficher sur l’écran de sonnerie du correspondant… Il faut bien avouer que le produit propose une expérience différenciante par rapport aux autres écrans d’accueil vidéo (Vidéo à retrouver ci-dessous).

Google Home Proche du Echo d’Amazon, Google Home est un assistant domestique contrôlé par la voix. C’est Google version IoT. Voulu comme un produit intuitif et d’utilisation rapide, Google Home répond aux requêtes de l’utilisateur, il reste donc relier à l’usage de référence Google, à savoir la recherche d’informations via Google Assistant. On peut également contrôler des appareils domotiques et exécuter des tâches quotidiennes par commande vocale (écouter de la musique par exemple). On se rapproche donc de plus en plus d’un web sans écran, et on imagine très bien pouvoir l’utiliser en parallèle de ses occupations quotidiennes. Il s’agit également d’un nouveau type d’utilisation possible du web en direction des personnes en situation de handicap. Saura-t-il remplacer, ou du moins se rendre complémentaire du device le plus utilisé qu’est le smartphone ?

Références :

Le replay de la keynote du 18 mai 2016 :

par Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher