Relais & Chateaux made by C2iS : Retour sur le choix du Framework Symfony 2

Par Christian,
dans Actualité digitale

Dans le cadre d’une compétition orchestrée en novembre dernier, le réseau d’hôtels et de restaurants indépendants Relais & Châteaux a retenu le tandem C2iS/OgilvyOne pour opérer une refonte totale de sa plate-forme e-commerce worldwide www.relaisetchateaux.com. C2iS a été choisie pour être à l’œuvre de  la migration technique et de la réalisation front-end du dispositif. La mise en ligne de ce nouveau dispositif a été effectuée le 11 août dernier.

Nous vous proposons de retrouver les interviews des personnes clés de ce projet chez C2iS. Aujourd’hui, Guillaume Manen (), Head of Technology chez C2iS.

En quoi consistait la spécificité du  projet Relais & Châteaux ?
Il s’agissait au-delà de la refonte d’un dispositif, de toute la mise à niveau d’un écosystème digital complexe antérieur, écosystème constitué par un certain nombre de dispositifs hétérogènes les uns aux autres : e-commerce, extranet, site boutique cadeaux… Ces dispositifs étaient motorisés par des technologies différentes et hébergés sur des serveurs différent ainsi que sur une architecture basée sur des serveurs physiques qui était compliquée à faire évoluer. Le projet e-commerce est la première brique d’une migration architecturale complète de tout le système d’information. Le challenge technique se situe à ce niveau là.


Comment cette première brique donne-t-elle la mesure de toutes celles qui suivront ?
La théorie c’est de dire  » on prend le site et on le refait… » Cela n’est pas satisfaisant, en pratique il faut faire des choix sur le long terme comme celui d’utiliser le framework Symfony 2 et et le système de gestion de base de données relationnelles postgresql. Le but étant de créer une homogénéité dans les technologies, ce qui n’était pas le cas auparavant. En effet, des développements Prestashop étaient utilisés pour tel dispositif, WordPress pour tel autre ou encore SPIP… Certains tournaient sur MySQL, d’autres sur Oracle.
Procéder à la migration, c’était tout d’abord repenser le site e-commerce et le déployer sur un nouveau serveur capable de s’intégrer à l’écosystème actuel. Pour nous cela consistait techniquement à repenser toutes les interfaces qui peuvent exister, comme par exemple celles des applis mobiles qui appellent un web service pour récupérer les données des établissements hôteliers. Ce web service était géré sur l’ancienne architecture. Nous avons conservé cette interface existante pour que les applications mobiles soient maintenues alors que la structure globale évoluait. Le but étant de faire ça pour chaque application individuellement jusqu’à ce que tout le système puisse être basculer

Pourquoi avoir préconiser le framework Symfony 2 ?
Avant notre intervention, le dispositif e-commerce Relais & Châteaux était basé sur un très ancien CMS, SPIP. Nous avons fait le choix de préconiser le recours à un framework Symfony 2 plutôt qu’un CMS par ce qu’il y a un certain nombre de fonctionnalités qui sont assez complexes dans le dispositif client. Un CMS a tendance a imposer sa façon de faire, sa manière d’architecturer la donnée et de l’administrer. C’est très contraignant ! Alors qu’en utilisant un framework Symfony 2 nous pouvons développer le Back Office en même temps que le site internet. Nous ne sommes pas limités par les contraintes de saisies de contenu liées à un CMS existant. Cela nous permet de faciliter le développement de certains points comme le moteur de recherche, la gestion des offres spéciales ou du couloir de réservation par exemple. Nous pouvons mieux gérer toutes les spécificités fonctionnelles sur le contenu personnalisé d’un utilisateur qui revient sur le site pour lui afficher ses contenus personnalisé. Tout cela est plus efficace sur un Framework !

On perçoit bien l’ampleur de cette migration, comment peut-on garantir un niveau de qualité conséquent?
Le challenge consistait en une phase de conception soutenue qui s’est avérée assez rapide pour pouvoir commencer la production dans l’optique de la date de mise en ligne souhaitée. Notre équipe est très influencée par la conception en mode agile ce qui nous permet d’être efficace et productif dans la gestion d’une équipe de 10 personnes Back End à plein temps sur une longue durée. Chaque module spécifique était placé sous la responsabilité d’un expert qui avait la main sur un périmètre fonctionnel identifié (recherche, compte client…) Nous avons fait en sorte que chaque ensemble fonctionnel logique reste sur la même personne pour garantir l’homogénéité des développements et l’historique de ces interventions. Chaque personne était placée sous l’égide d’un lead développeur ou  d’un lead front-end qui orchestrait le tout.

La relation client semble un point particulièrement important à ce niveau de typologie de projet, peut-on la décrire ?
Nous avions la chance d’avoir coté client des protagonistes possédants de l’expertise, des interlocuteurs qui fonctionnait dans un circuit de validation court, Tom Belotte (Digital Manager chez Relais & Châteaux) et Jean-François Naud (Responsable des projets Web & Mobile chez Relais & Châteaux) arbitraient rapidement les points à statuer ! Et cela représente un gain de temps non négligeable, ce qui est particulièrement appréciable.

Est ce que techniquement cette problématique de migration a été l’occasion d’une réussite plus personnelle ?
Oui c’est un défis particulièrement intéressant : pouvoir concevoir  ne toute nouvelle organisation globale, organiser la planification de la migration de tout l’écosystème, élaborer un plan de migration, en préconiser les étapes, se dire comme on va s’y prendre est très challengeant au niveau personnel.

La collaboration avec Relais & Châteaux va se prolonger, dans quel sens ?
Nous allons débuter le lot 2 de la migration ainsi que la réalisation d’un e-mag !

par Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher