acti était à #LeWeb11, premier évènement web européen

Par Christophe,
dans Inside acti

Possesseur de l’accréditation de « Blogueur Officiel » délivrée par les organisateurs, j’étais à Paris les 7, 8 et 9 décembre derniers afin de couvrir LeWeb, évènement de réputation mondiale réunissant plus de 3.300 passionnés en provenance de plus de 60 pays. Que diriez-vous d’un rapide tour d’horizon de mon expérience aux Docks ?

Tout d’abord, il faut dire que je m’étais bien préparé : présent chaque année, je savais déjà que je pourrais délaisser les conférences (que l’on peut retrouver en vidéo sur la chaîne officielle YouTube) au profit des workshops et du networking. C’est sans doute le seul défaut de l’évènement : tout semble passionnant, mais également en simultané, il faut donc faire des choix.

Les workshops de #LeWeb ont toujours un intérêt particulier, notamment parce qu’ils sont tenus par des résponsables de géants du web tels que Google, Facebook ou encore LinkedIn. J’ai ainsi eu le plaisir de suivre deux workshops de Google concernant Google+ et un workshop de Facebook sur l’Open Graph. Pour plus d’infos à ce sujet, n’hésitez pas à consulter mon billet sur Kriisiis.fr. Les grandes lignes des présentations :

Google+

  • « A faceless web is a broken web » : Google considère que les Hangouts (ses conversations à plusieurs en vidéo) sont la meilleure manière d’avoir des conversations en ligne. D’où la naissance de l’acronyme « HOIDH » : « Hangout or it didn’t happened »
  • « People want to discover communities about people having the same interests » : Google croit dur comme fer en ses Social Hashtags et en le partage de cercles, rassemblant des personnes aux intérêts communs. « It’s not about the technology, it’s about behavior and emotion »
  • « Brands want to express their authority and to connect with people » : Google insiste sur le fait que les pages de marques sur Google+, très liées aux recherches Google avec le fameux Direct Connect, sont bien plus que des pages similaires à celles de Facebook. « Google+ brand pages? Not yet another social platform »

Facebook

  • « There are three different graphs » : le fameux Open Graph de Facebook est en fait la somme de deux autres graphs : le « Social Graph » (les internautes) et le « Interest Graph » (les connections). Les nouvelles applications Facebook devraient révolutionner notre manière d’utiliser Facebook.
  • « Music is an incredible social component, this is the reason for us to spend so many time on Facebook » : il semble tout naturel pour l’équipe de Deezer de s’intéresser à Facebook. « People shared their listen activity 1.5 billion times ». Spotify étant le concurrent de Deezer et le partenaire de Facebook, tout s’explique.
  • « Still not as awesome as a native app. But HTML5 is an instrument in the future » : le Social Gaming (notamment sur Facebook) devrait continuer son virage vers le HTML5 ces prochaines années, tant le potentiel du langage semble important.

Mon seul regret est de ne pas avoir pu assister à tous les workshops. Je n’ai ainsi pu rester que quelques minutes à celui de LinkedIn, et suis prêt à parier que j’ai vraiment raté quelque chose. Si certains d’entre-vous ont pu y assister en intégralité, n’hésitez pas à nous faire un retour dans les commentaires de ce billet !

Parallèlement, LeWeb est également une excellente occasion de rencontrer des entrepreneurs, j’ai d’ailleurs particulièrement apprécié mes rencontres avec les équipes de Appsify.me, Trouvissimo.com, Chala.la, Commerce And Co, Superviz.in ou encore Buzcard. Ces services, très variés, ont tous des chances de très bien marcher ces prochaines années (et je leur souhaite !).

Je vous aurais volontiers parlé de la Startup Competition, des différents stands que j’ai pu visiter, et en particulier des interviews passionnantes que j’ai pu réaliser auprès de membres des équipes Evernote, Wildfire, ou encore Kobojo. Je vous propose alors de retrouver mon récapitulatif des deux premiers jours et de patienter encore un peu pour les vidéos, actuellement en cours de montage. Promis, nous n’hésiterons pas à vous les diffuser au moment opportun.

Nous croiserons-nous à LeWeb l’année prochaine ?

Christophe Ramel
par Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher