Connaissez vous les 4 C d'une communauté internet?

Par Christophe,
dans Réseaux Sociaux

strategie, acti, jean julien guyot, stratege, web 2.0
La pertinence d’adopter une stratégie communautaire pour développer sa marque est une réalité d’entreprise. Nos clients le pensent aussi. Dans une période économique plutôt tendu, il est important de nouer des liens forts avec ses clients.

Contenu (Content)
Pour attirer des internautes dont une communauté a forcément besoin pour grandir, il est important de capitaliser sur un contenu de qualité. Lorsque vous développez votre communauté, posez-vous 3 questions essentielles: d’où vient le contenu que j’ai à offrir, vient-il d’une source reconnue et de valeur, peut-on maintenir une régularité de contenu de qualité ? Il est fondamental de diffuser des contenus frais, surprenant et apportant une réelle valeur ajoutée pour vos membres. Votre crédibilité de marque en dépend.

Contexte
Le contexte revient à comprendre comment fonctionne la dynamique de relation entre les gens, de manière à les renseigner de la meilleure façon possible. Travailler des fonctionnalités et des design facilitant une mise en relation est assurément une bonne technique pour optimiser le contexte. Par exemple, Facebook a récemment améliorer son interface iphone ce qui contribue fortement à rester en contact avec sa communauté tout en restant mobile. Finalement le contexte nécessite d’investir un peu de temps afin de comprendre comment vos internautes s’engage dans leur communauté.

Connectivité (Connectivity)
Il s ‘agit là davantage de micro-interactions plus que communication de masse. Quand, ou, qui, quoi, comment, s’intéresser de près dans une plateforme souple et omniprésente.

Continuité (Continuity)
Penser à mettre en place des actions pérennes et nourrir votre relation avec les internautes sur une fréquence régulière. De la même façon, ré-inventer et renouveler vos processus, comme une véritable relation, la continuité n’est pas le statut quo, la continuité s’appuie sur le principe d’évolution et de progrès.

Finalement, les 4c de la communauté se révèlent davantage être du CRM (customer relationship management) que simplement une tactique marketing. Ce n’est en rien une campagne que vous lancez et qui par la suite ne nécessite plus d’action. Nul besoin de chercher à créer artificiellement une communauté, la clé de ce levier de marque réside dans le besoin existant d’une mise en relation. Par exemple: des futurs mamans, des élèves d’une même école, des chercheurs d’emploi…l’analyse des 4c détermine la pertinence d’une communauté.

Christophe Ramel
par Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher