Google lance Google Élections, une plateforme dédiée à la présidentielle

Par Christophe,
dans Actualité digitale

Il n’est pas rare que les géants du web fassent preuve de mesure lorsqu’il s’agit d’accueillir des blogueurs à leur siège. Vous imaginez donc ma satisfaction lorsque j’ai reçu une invitation au lancement de Google Élections en France (associé au débat « Regards Croisés », dont Google parle sur son blog) au siège parisien de la firme… !

Pour rappel, Google Élections est un service dont le but est d’offrir « le meilleur de l’accès à l’actualité » en période électorale. Suite à son lancement aux États-Unis le 2 janvier dernier, Google a comptabilisé 300.000 utilisateurs uniques en 3 jours, preuve de l’intérêt que portent (malgré tout ?) les citoyens pour la période préélectorale.

Concrètement, Google Élections est un agrégateur de contenu Google : les actualités principales sont mises en avant via Google Actualités (isolées via un algorithme), la sidebar de gauche permet d’affiner la recherche par « Candidats » ou par « Thèmes » clés tandis que la sidebar de droite présente le compte Google+ de chacun des (10) candidats officiels ainsi que la chaîne officielle YouTube Élections 2012.

Google Élections

Lors du premier puis du second tour, de nouvelles fonctionnalités seront rajoutées, avec notamment l’ajout de Google Trends (permettant une comparaison du volume de recherches par candidats) et de Google Maps (affichant les résultats et les scores par départements).

Jean-Marc Tasseto, Directeur Général de Google, croit dur comme fer en Google Élections, « une boite à outil pour que les internautes puissent comprendre les enjeux et faire vivre le débat ».

Google parviendra-t-il à capter un public particulièrement désintéressé et globalement peu écoutant sur d’autres médias ? Selon le CSA, seuls 5% des citoyens suivent un politique sur Facebook, 3% sur Twitter.

Christophe Ramel
par Christophe

Commentaire(s) sur : "Google lance Google Élections, une plateforme dédiée à la présidentielle"

  1. Oslo dit :

    Je trouve l’initiative intéressante car la campagne doit s’inscrire dans le quotidien des français… et Google en fait partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher