La veille de demain sur le web

Par Christophe,
dans Réseaux Sociaux

Se mettre en veille à l’aide d’une gestion de ses favoris, c’était bien hier…mais pas suffisant aujourd’hui.

A l’ère de l’internet, le risque n’est plus de manquer d’informations mais au contraire d’être « noyé » dans une masse d’informations pas forcément pertinente, et pas forcément fiable non plus.

Des outils de gestion de l’information ont donc été créés pour nous aider à trier et organiser tout ces flux. Par exemple l’outil Netvibes présente l’avantage d’être gratuit et très simple d’utilisation. Il peut servir pour une veille personnelle et/ou professionnelle. Il se présente sous la forme d’un tableau de bord sous divisé en 2 interfaces ; publique et privée. L’interface publique est accessible à tous sur le web (netvibes, de part sa notoriété, est d’ailleurs très bien référencée sur les moteurs de recherche) et contiendra des informations générales sur l’entreprise.

L’interface privée contiendra des informations personnelles (comme par exemple votre boîte email ou votre compte Facebook) et/ou confidentielles (par exemple un benchmark de la concurrence sur votre secteur ou des informations sur votre web réputation).

Le principe est simple, il suffit d’ajouter du contenu qui peut se présenter sous la forme d’alertes d’actualités, de flux rss, de pages web… De grands noms se sont lancés, notamment la BNP Paribas qui dispose de plusieurs comptes Netvibes.

Sabrina Kadri - expertise référencement visibilité web - acti - Netvibes bnp paribas - veille stratégique - veille concurrentielle - outils de veille

L’avantage de ses outils c’est aussi qu’ils sont voués à être développés, Netvibes est d’ailleurs ouvert à tous développeur souhaitant y intégrer un nouveau « widget ».

D’autres outils comme igoogle présentent l’avantage de pouvoir y intégrer des outils d’analyse comme google analytics ou google adwords, tous ces outils étant justement développés par Google.

La veille de demain sera donc une veille plus organisée, plus efficace et à laquelle on pourra ajouter concrètement des outils de mesure de sa performance sur le web…à suivre donc…

Christophe Ramel
par Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher