SeeUrank : un pilier des tableaux de bord de performance sur le référencement

Par Marianne,
dans E-Marketing

Une présence digitale efficiente dépend d’un levier majeur du trafic sur les sites Internet : le référencement naturel. Optimiser ce levier nécessite méthodes d’observation, d’analyse et capacité à faire évoluer le dispositif.

Voici en quelques points l’organisation dont nous faisons preuve.

Il faut dans un premier temps définir l’environnement concurrentiel de la marque ; puis, identifier des indicateurs clés permettant de piloter l’évolution de cette  concurrence. Pour finir, il faut sans cesse adapter son dispositif de référencement naturel (SEO) en fonction de l’analyse du marché par rapport aux objectifs initiaux fixés par la marque.

A plusieurs étapes des outils interviennent en support, dont SeeUrank.

1. Définir son environnement concurrentiel

En matière de SEO, vos concurrents directs ne seront pas forcément positionnés de la même manière que vous. Certains auront par exemple privilégié des mots clés que vous aurez considérés comme mineurs.

A l’inverse, certaines entreprises pourront vous concurrencer sur les mots clés propres à votre activité, sans pour autant que vos produits soient similaires ou s’adressent à la même cible.

Définir son environnement concurrentiel est primordial. Cette première étape  va permettre de choisir la position la plus avantageuse à prendre pour maximiser la présence de la marque sur son marché.

Visualisation de l'environnement concurrentiel dans SeeUrank
Visualisation de l'environnement concurrentiel

2. Piloter cette concurrence sur la base de KPI identifiés

La seconde étape consiste à définir un tableau de bord d’indicateurs de performance (KPI’s). Ce tableau de bord va permettre de suivre votre évolution sur le marché en fonction de votre univers concurrentiel.

Les indicateurs peuvent être de nature multiple :

  • Taux d’apparition en haut de page de résultats de recherche
  • Volume de trafic
  • Chiffre d’affaire généré par mot clé

Il s’agit de constituer un tableau de bord synthétique composé d’un nombre de KPIs raisonnable au risque de compliquer l’analyse des données et la prise de décision sur les actions à mener. La mise en place de ce tableau de bord nécessite un outil de collecte et d’agrégation des données tel que SeeUrank.

Exemple de KPI : trafic apporté par chaque mot clé
Exemple de KPI : trafic apporté par chaque mot clé
Visualisation de l'évolution de la position des mots clés
Visualisation de l'évolution de la position des mots clés

3. Faire évoluer son dispositif

Le tableau de bord représente la synthèse du marché à un instant T. C’est l’outil indispensable pour suivre son évolution au regard des objectifs de présence sur le digital.

L’analyse des évolutions permet de mettre en exergue les rapprochements et les éloignements entre le marché et nos objectifs. Afin de maintenir le cap, il est nécessaire de faire évoluer son dispositif de référencement naturel (SEO).

Quelques exemples d’évolutions :

  • Repositionnement des mots clés
  • Recherche de nouveaux mots clés
  • Evolution de la structure technique du site

L’observation de l’environnement concurrentiel et des KPI identifiés par la marque est facilitée par l’utilisation de la solution SeeUrank. Notre équipe l’utilise depuis quelques années pour collecter de la donnée essentielle à l’élaboration des tableaux de bord qui permettent aux consultants de se concentrer sur l’analyse et les recommandations.

Marianne Coudert
par Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher